La fete des Allobroges

lundi 25 juillet 2011

Les attentats d'Oslo montrent le danger que représente l'extrême-droite

Par Andrée OGER Conseillère Générale communiste
91 personnes ont trouvé la mort jeudi sur Oslo dans un attentat causé par un fondamentaliste chrétien d'extrême-droite. L'un des plus gros attentat de ces dernières décennies en Europe vient donc de l'extrême-droite.
Deux attentats ont visé la capitale norvégienne jeudi dernier. Le premier visait le siège du gouvernement travailliste. Le deuxième visait de jeunes militants du Parti travailliste (gauche) lors de leur université d'été sur une île d'Oslo.
Le bilan provisoire est de 91 morts. Solidaires des victimes innocentes, en Europe comme ailleurs, les communistes apportent leur soutien au peuple norvégien dans ce moment de souffrance.
A peine connus, ces attentats ont déclenché une vague de haine anti-immigrés sur internet. Les sites grands publics comme Orange ont été envahis de messages de commentateurs certainement mieux informés que la police norvégienne ou les services secrets car attribuant immédiatement les attentats aux islamistes. Evidemment, les amalgames ont été rapides sur la présence d'immigrés en Norvège, créant un lien pour eux évident entre les immigrés et les terroristes.
La réalité, c'est que le terroriste est un norvégien "de souche", pour reprendre une expression qui plait autant à Guéant qu'aux Le Pen, père et fille.
Chrétien fondamentaliste, il est logiquement d'extrême-droite et opposé à la présence physique de populations de cultures différentes. Un discours classique et récurrent dans l'extrême-droite depuis toujours et dans tous les pays du monde.
Ce monstrueux événement démontre que le discours raciste et fondamentaliste chrétien amène certains à des actes criminels de masse comparables à ceux des islamistes actuellement et comparables aux crimes de l'extrême-droite à travers l'Histoire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire