La fete des Allobroges

vendredi 15 juillet 2011

L'Humanité a perdu 1,9 million d'euros en 2010, "inquiétante dégradation"

Le quotidien L'Humanité a accusé une perte de plus de 1,9 million d'euros en 2010, marquant une "inquiétante dégradation" de sa situation économique, selon son directeur, Patrick Le Hyaric.
Le chiffre d'affaires des ventes nettes de journaux s'élève à 21,6 millions d'euros pour 2010, selon les comptes publiés mercredi sur une pleine page du quotidien.
Sous le titre "Faire vivre l"Humanité, un défi difficile à relever", le directeur du quotidien explique les raisons de ces pertes: "manque de recettes de diffusion de 750.000 euros en deçà de nos prévisions, recul de 500.000 euros des recettes publicitaires, déficit de la Fête de l'Humanité de plus de 250.000 euros et coût de conquête d'abonnement élevé qui dépasse de 360.000 celui que nous avions envisagé".
A cela s'ajoute, selon le directeur du journal, "une réduction de 600.000 euros des aides publiques à la presse".
"L'Humanité est une nouvelle fois dos au mur, dans un contexte extrêmement difficile pour toute la presse écrite", constate Patrick Le Hyaric.
Pour tenter de limiter les pertes, explique-t-il, le journal fondé par Jean Jaurès a dû décider cette année "encore de nouvelles dispositions difficiles comme l'augmentation du prix de vente, la suppression de l'édition du samedi et la réduction de la pagination".
Un effort important est également engagé pour que la Fête de l'Humanité ne soit plus en déficit", écrit-il, avec l'objectif d'en faire "la caisse de résonance des mouvements des peuples en révolte".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire