Appel

vendredi 1 juillet 2011

Mélenchon fait place comble pour son premier meeting de campagne

Jean-Luc Mélenchon a réussi son décollage. Pour son premier meeting de campagne, en plein air, place de la Bataille de Stalingrad à Paris, le candidat du Front de gauche pour la présidentielle a réuni hier soir plus de 4000 personnes. Arrivé sur scène après les interventions de tous les leaders des formations qui composent cette alliance à la gauche du PS, le coprésident du Parti de gauche (PG), accoudé sur son pupitre, savoure ce qu'il vient de réussir avec ceux qui sont assis derrière lui: présenter un candidat commun de la gauche radicale à la présidentielle. Performance ratée en 2007 avec l'échec des collectifs antilibéraux qui avaient suivi la victoire du «non» au traité constitutionnel européen. Le député européen prévient ses concurrents: «Il est fini le temps de l'éparpillement! Enfin nous pouvons avancer ensemble devant le pays!»
«L'heure des caractères»
Jean-Luc Mélenchon porte son uniforme traditionnel de campagne: costume noir, chemise blanche, cravate rouge sombre. Le «bruit et la fureur» ont été remplacés par un ton plus lent, posé, toujours haut mais plus solennel. Parfois plus proche de l'imitation du Général de Gaulle que des effets oratoires traditionnels du tribun Mélenchon. Effet de surprise garantie. L'ancien socialiste vante le «sens du sérieux et des responsabilités» du Front de gauche.
Lire la suite ou regarder le meeting ci-dessous :

Discours de Jean-Luc Mélenchon par LCP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire