Appel

samedi 3 septembre 2011

Écoutes affaire Bettencourt : Le pouvoir est pris la main dans le sac

La direction centrale du contre-espionnage a bien examiné les appels téléphoniques passés par un journaliste du Monde pour tenter d'identifier ses sources dans l'affaire Bettencourt. Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant l'a confirmé ce jeudi en tentant, de façon pathétique, d'opérer un peu-subtil distingo entre « repérages de communications téléphoniques » et « écoutes téléphoniques ». Rien n'y a fait : le pouvoir est pris la main dans le sac !
Une ligne jaune vient d'être franchie. Cette affaire est extrêmement dangereuse pour notre démocratie. Preuve est faite que des gens parmi les plus hauts placés à la tête de l'Etat, sont prêts à toutes les extrémités, quitte à enfreindre la loi si nécessaire. Le PCF appelle à ce que toute la clarté soit enfin faite dans sur cette affaire. Il appelle à la plus grande vigilance de tous les citoyens de notre pays pour qui le mot « République » a encore un sens.
Communiqué du Parti communiste Français

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire