Appel

mercredi 4 janvier 2012

Les Conti et la Gauche aux côtés de Xavier Mathieu

300 personnes, en majorité des ouvriers de Continental accompagnés de Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud, étaient venus soutenir le délégué CGT Xaxier Mathieu, en procès à Amiens pour avoir refusé de se soumette à un prélèvement ADN.
Une amende de 1000 à 1500 euros a été requise ce mercredi contre le syndicaliste CGT de l'ancienne usine Continental Xavier Mathieu, lors de son procès devant la cour d'appel d'Amiens pour refus de prélèvement d'ADN. Le charismatique délégué CGT dénonce du harcèlement. Il avait déjà été relaxé en juin 2010 mais le parquet avait fait appel. Lire : Syndicaliste, il refuse le fichage génétique, pour tous les détails.
Quatre candidats de gauche à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), Eva Joly (EELV),  Nathalie Arthaud (LO) et Philippe Poutou (NPA), ont manifesté avant l'ouverture du procès en soutien au syndicaliste. La sénatrice de l'Oise Laurence Rossignol était présente pour le PS.
"Ce qui se joue ici, ce n'est pas une affaire locale. Il s'agit de la liberté, car si on accepte que, pour défendre son emploi, on soit demain traduit comme un délinquant, cela signifie que la liberté constitutionnelle de l'action syndicale est niée" a expliqué le candidat du Front de Gauche.
"Ces gens-là trouvent-ils normal que je me retrouve avec Dutroux dans un fichier ?", s'est insurgé Xavier Mathieu, combatif et ému par le soutien apporté par ses collègues de Continental et les candidats de gauche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire