La fete des Allobroges

mardi 8 mai 2012

Election de Hollande: Les mal-logés du DAL dansent sur les trottoirs

Plus d'une centaine de personnes mal-logées s'était donnée rendez-vous au 29, avenue Ledru-Rollin, au siège de l'association Droit au logement. "Pour rire ou pour pleurer", annonçait l'invitation de cette association qui lutte pour le logement décent. Les très nombreuses mères de familles ont surtout hurlé sur le trottoir et dansé à l'apparition de Hollande sur un grand écran improvisé devant le siège de cette association.
Au dessus d'elles, aux balcons, les voisins bien lotis de ce douzième arrondissement partageaient la fête, de même que les citoyens de gauche qui s'arrêtaient pour danser au son de la fanfare en se rendant sur la toute proche place de la Bastille.
Le président change mais le combat continue
Le locataire de l’Élysée a changé, certes, mais le combat des sans-baux continue promet Jean-Baptiste Eyraud. "Nous avons bien lutté pendant dix ans, nous avons même remporté quelques victoires face à la droite  en obtenant des logements pour des familles, on a résisté en gagnant une bataille contre un article très dangereux inclus dans la Loppsi 2, ou plus récemment en obtenant un arrêt du Conseil d’État qui consacre le droit à l'hébergement comme une liberté fondamentale, sans oublier la loi Dalo. Jamais la gauche n'aura eu autant de pouvoir en France. Aujourd'hui, elle a les collectivités territoriales, le Sénat, l'Elysée. Ils peuvent aller très vite".
"On attend des avancées"
Lire la suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire