Appel

mardi 4 décembre 2012

Atral/Hager : Blocage sur la hausse générale des salaires

Une cinquantaine de salariés de l’entreprise Atral/Hager (conception et production de systèmes de sécurité), installée dans la zone industrielle de Crolles, a déplacé depuis hier le piquet de grève à l’extérieur des locaux.
Le mouvement, entamé la semaine dernière, se durcit alors que la direction et les syndicats ont ouvert début novembre les Négociations annuelles obligatoires (NAO). L’augmentation générale des salaires est la pierre d’achoppement.
Lors d’une 2 e réunion, le 21 novembre, la direction a proposé une augmentation de l’enveloppe salariale de 2,2 %. La répartition s’établit par collèges et en fonction « des résultats de l’année dernière, explique le directeur général Luc Palmier. Et au regard du contexte économique incertain, pour une première proposition, cela nous paraît raisonnable ».
Du côté des syndicats, l’entreprise « tient ses budgets, insiste Pierre David, délégué syndical CGT. Elle va bien. Le problème est la politique de redistribution : elle n’est pas toujours objective ».
Les revendications de la CGT sont sur la table. Les propositions de la direction aussi : « Les discussions ne sont pas terminées, assure le dirigeant d’Atral/Hager. Une proposition définitive sera faite le 10 décembre. »
D’ici là, la CGT annonce que la grève est reconduite. Jusqu’à nouvel ordre… « Nous demandons 100 € d’augmentation pour les plus bas salaires. » Selon l’élu syndical, embauché au moment de la création du site crollois en 1985, cette augmentation concernerait entre 150 et 160 personnes (sur un effectif total de 430). « Les salariés qui ont plus de 15 ans d’ancienneté vont bientôt toucher moins que les derniers embauchés à poste équivalent. Ce n’est pas acceptable ! »
Dauphine libéré du 4/12/2012 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire