Appel

lundi 31 décembre 2012

Interview de Charles MARZIANI sur la réforme des collectivités


3 questions à... Charles MARZIANI, conseiller... par Frontdegauche-Rhonealpes

par Gilles Ravache 
 
Cher-e-s ami-e-s,


Pour parler de la réforme territoriale qui s’annonce nous nous refusons à reprendre le terme d’acte III de la décentralisation qui a trois inconvénients :
-          d’abord de faire comme si nous étions dans la simple continuité de ce qui a été fait en 1982, alors que la crise politique, de la représentation, de notre démocratie est au paroxysme,

-          ensuite de considérer la loi du 13 août 2004 comme un acte décentralisateur alors qu’il ne s’est agi que d’un transfert de responsabilités non assorti des moyens de les exercer,

-          ensuite de nous réduire à discuter la répartition des pouvoirs entre l’Etat et les collectivités territoriales, et entre les collectivités elles-mêmes ; alors que c’est de la reconquête du pouvoir démocratique, au sens étymologique : pouvoir du peuple, sur la société que nous avons à répondre face au pouvoir exorbitant des marchés financiers

Pour notre part nous voulons placer le débat à la hauteur des enjeux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire