Appel

dimanche 6 janvier 2013

Nos ancêtres, eux, savaient maîtriser les crises

par Marylène Patou-Mathis*
PREHISTOIRE. La course obsédante à la richesse - et les guerres qui en découlent - ne doit pas faire oublier que, pendant des centaines de milliers d'années, nos ancêtres et cousins hominidés ont expérimenté des modes de vie non-violents. La coopération solidaire l'emportait alors sur la rudesse des systèmes hiérarchisés. 

Dans la vaste grotte de Shanidar dans l'actuel Kurdistan (Irak), plusieurs squelettes de néandertaliens, datés entre 60 000 et 40 000 ans, présentent de graves traumatismes. L'un était borgne, car il avait reçu un coup sur l'orbite gauche. Un autre boitait, victime d'une malformation de la cheville. Un troisième avait été amputé du bras droit. Tous avaient survécu à leurs blessures et leurs ossements portent des marques de lésion. Malgré ces handicaps, ils n'avaient pas été éliminés par leur clan !
Ainsi, les néandertaliens possédaient des notions médicales et de pharmacopée, au point que l'un d'eux était mort étendu sur une litière de plantes médicinales. Mais, surtout, les premiers hommes prenaient soin des leurs. Cette attitude se retrouve, plus de 400 000 ans plus tôt, à Sima de los Huesos en Espagne. Un enfant Homo heidelbergensis (ancêtre direct des néandertaliens), qui souffrait d'un retard mental dû à une synostose crânienne entraînant une déformation du crâne mais aussi un développement anormal du cerveau, a vécu jusqu'à 8 ans.
En outre, dès 100 000 ans, au moins, comme le prouvent les découvertes de sépultures, nos ancêtres avaient conscience de la mort et prenaient soin de leurs défunts ; certains ont même enterré un fœtus ! Ces exemples témoignent de l'existence, dès ces époques reculées, de la compassion, de l'empathie et de la solidarité.
Au cours de leur longue histoire, les hommes ont traversé plusieurs crises, si certaines demeurent à jamais ignorées, d'autres nous sont connues. Ils les ont surmontées, sinon nous ne serions pas là ! Nos lointains ancêtres ont survécu à plusieurs crises climatiques majeures : quatre glaciations et, il y a environ 10 000 ans, un fort réchauffement.
Lire la suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire