Liste UN ENGAGEMENT COMMUN

Liste UN ENGAGEMENT COMMUN
Liste UN ENGAGEMENT COMMUN

jeudi 17 octobre 2013

Appel pour une liste Front de gauche et citoyenne à Grenoble

Pour une liste Front de Gauche et citoyenne
Seize mois après la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle, la politique menée ne relève aucun des défis nécessaires à ce pays. Partout, les difficultés sociales augmentent, l'emploi recule, alors que la Bourse, elle, continue de grimper. La désillusion s’accroît chez celles et ceux qui ont fait la victoire de la Gauche en 2012.
 Le Front de Gauche et sa dynamique ont montré qu'ils étaient porteurs d'espoir pour Grenoble et peuvent combler, à l'occasion des élections municipales, le fossé qui se creuse entre les attentes populaires et la politique du Gouvernement.
 En se hissant à deux reprises au-delà des 10% dans un contexte de vote utile écrasant, le Front de Gauche à démontré qu'il était crédible. En lui attribuant 15,41% des suffrages lors de l'élection présidentielle, les Grenoblois-es ont témoigné de ce qu'il répondait à une véritable attente.
 Ensemble, citoyen-ne-s, élu-e-s, défenseurs des droits collectifs et individuels, nous voulons poursuivre le travail entrepris avec l'élaboration de « l'Humain d'abord », avec l'élaboration d'un projet municipal co-construit avec les Grenoblois-es et en assurant la présence du Front de Gauche au premier tour des élections municipales.
 Quelle que soit la formation qui arrivera en tête du premier tour, le Front de Gauche continuera d’œuvrer au rassemblement de toutes les forces de Gauche et de progrès afin de mettre en échec les projets mortifères de la Droite et de l'Extrême droite et faire gagner l'intérêt des Grenoblois-es.
 Le Front de Gauche ne doit pas faire un coup. Nous ne voulons pas des élu-e-s pour être confortablement installé-e-s. Le Front de Gauche s'est construit à l'appel du PCF dans le dessein de changer cette société et nous n'avons pas l'intention de nous asseoir sur un banc de touche en hurlant aux autres comment ils doivent marquer un but. Voilà pourquoi nous pensons que le Front de Gauche devra aller jusqu'au bout de ses responsabilités en défendant nos concitoyen-ne-s et leur projet municipal jusqu'au cœur d'une majorité de Gauche.
 « Il y a de quoi rêver et de quoi serrer les poings » disait le poète Aragon. Avec le Front de Gauche donnons aux Grenoblois l'occasion de faire les deux.

Nous vous invitons à signer cet appel en vous connectant sur le site de la Fédération : http://38.pcf.fr/45198

 Premiers signataires :
Jérôme MARCUCCINI, Secrétaire départemental PCF Isère - Marie-France MONERY, Adjointe au Maire à Grenoble - Patrice VOIR, Président du groupe communiste à la Ville de Grenoble, Président de l'Association Départementale des Élus Communistes et Républicains - François AUGUSTE, Conseiller régional - Alexis MAZZA, militant syndicaliste – Anne-Marie GUEGUEN, militante PCF-FDG quartiers Ouest de Grenoble – Sophie CHAPPUY, militante féministe – Sarah SAHARI, étudiante en prépa – Louis FANDRE, associatif chrétien – Sylvie GUINAND, militante syndicaliste - Gérard BECK, PAG – Serge BENITO, Secrétaire de section PCF Grenoble, syndicaliste – Valérie MORIZET, syndicaliste – Jeanine EMERIAT, syndicaliste, Daniel BLACHE, militant syndical cheminot, Simon BARATHIEU, ancien professionnel de l'éducation populaire – Jean VEYSSIERE, magistrat honoraire – Jonas COSTAGLIOLA, syndicaliste étudiant - Sylviane CHAPPUY, enseignante - Jocelyne ROUBAUDI, militante associative - Laurence RÉMY, metteuse en scène - Patrice CAMPANA, graphiste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire