Pour nos droits sociaux !

Pour nos droits sociaux !
Appel

mercredi 29 octobre 2014

La majorité alternative de gauche n'existe pas, elle est à construire...

C’est une sorte de serpent de mer qui réapparait régulièrement. Au risque de casser les illusions de quelques-uns, il faut en finir avec la fable qu’il existerait une majorité alternative de gauche au parlement dans sa composition actuelle.
Aujourd’hui à l’Assemblée, la majorité absolue est à 289 voix. Le groupe PS compte 290 députés, EELV : 18, le PRG : 17 et le FdG : 15 (dont 5 ultramarins). Même dans le meilleur des cas, le FdG+ EELV + les frondeurs en « grandes forme» cela représente 80 députés, soit moins d’un quart des députés de « gauche ».
Une grande part des députés PS « légitimistes » sont par ailleurs totalement convaincus idéologiquement de l’orientation Hollande-Valls (1). Ce qui les dérange vraiment ce n’est pas le sens de cette orientation, c’est plus son « rythme » et surtout que cela ne donne pas les résultats « espérés».
La limite actuelle des frondeurs, et elle est de taille, c’est qu’ils refusent pour l’instant d’admettre ou d’assumer qu’une politique alternative n’est possible que si elle affronte et bouscule les diktats de la commission européenne et les marchés financiers. Martine Aubry en demandant une « inflexion de la politique en la réduction des déficits et la croissance » est dans cette limite. Sans parler de l’illusion (encore une) chez certains qu’ils vont pouvoir compter au prochain congrès de PS.
La vérité aujourd’hui c’est que cette majorité de gauche alternative n’existe pas à l’Assemblée, et qu’il va falloir la construire dans les idées, dans la rue et dans les urnes. Signe encourageant (sondage Tilder-LCI-Oipinionway du 23 octobre) s’il est logique que 90% des électeurs de Mélenchon de 2012 considèrent que la politique de Valls n’est pas de gauche, c’est le cas aussi pour 60% des électeurs de Hollande. Potentiellement une autre majorité peut exister, il faut la faire émerger. Vaste chantier dont le premier rendez-vous est le 15 novembre : http://www.collectif3a.org/
Robert Injey Parti communiste français
(1): Sur le sujet lire la contribution suivante.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1258456-crise-au-ps-oui-le-parti-est-en-plein-chaos-mais-valls-n-est-pas-si-minoritaire-que-ca.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire