Pour nos droits sociaux !

Pour nos droits sociaux !
Appel

dimanche 5 juillet 2015

Régionales: le délire, on préfère exploser le Fdg plutôt que le rassembler

Abonné à différentes alertes, j'ai reçu des liens pointant vers différents sites et de ce fait, j'ai envie d'exprimer à la fois ma colère et mon énervement face à des attitudes sectaires dans l'indispensable réalisation du rassemblement pour construire une région rempart contre l’austérité.
Voici ce que ces différents sites ont écrit ce 3 juillet 2015.
Pour Lyon capitale : "Le Parti de gauche et Europe Écologie ont scellé, après six mois de discussion, leur alliance pour les élections régionales de décembre prochain. Ensemble ! et Nouvelle Donne sont aussi de ce grand rassemblement, qui ambitionne d’arriver devant le PS au premier tour."
"Après six mois de convergence, nos militants ont voté à 84 % en faveur de ce grand rassemblement", se réjouit Corinne Morel-Darleux, conseillère régionale du Front de gauche. Durant la campagne des régionales, elle sera la porte-parole d'un rassemblement qui aura pour tête de liste l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas. "Notre convergence ne repose pas sur rien. Nous avons des convergences sur de nombreuses résistances locales ou lors des votes au conseil régional", justifie Jean-Charles Kohlhaas.
MLyon titre: Régionales 2015 : "EELV ne veut laisser personne de côté" en Rhône-Alpes Auvergne, pour rajouter un peu plus loin: "Ce rassemblement se présente comme une véritable alternative à tous les partis politiques. "On souhaite créer une Assemblée représentative composé des 4 partis politiques et des citoyens. Les décisions se rapportant à  la région concernent en premier les citoyens. On ne veut laisser personne de côté. Il paraît donc important que les citoyens aient une place dans cette assemblée", explique Corinne Morel Darleux."
Tandis que médias citoyens Diois titre lui: Une alternative moderne et progressiste (sans le PCF) pour Rhône-Alpes-Auvergne...
Histoire d'enfoncer le clou, le site relève:
"Ce rassemblement est basé sur une juste représentation des mouvements politiques qui s’engagent, en tenant compte des résultats des dernières élections, en particulier les élections régionales de 2010, et des forces émergentes.
Sur les 70 meilleures places sur les listes de la nouvelle région, un travail a été réalisé pour en répartir 56 entre les forces déjà présentes de ce rassemblement. Les discussions, qui ne sont pas encore totalement finalisées, sont réalisées sur les bases suivantes :
  • 35 places pour EELV
  • 13 places pour PG+E ! dont environ 2/3 pour le PG
  • 8 places pour ND
10 des 13 sections seraient conduites par des membres d’EELV. Les têtes de liste dans l’Allier, la Drôme et la Haute-Savoie seraient respectivement non encartée, PG et ND.  Le PCF ne participe pas de la dynamique sociale et écologique."
Quand les communistes proposent le rassemblement, les verts prônent l'exclusion !
Ce type d'entente et de répartition des places bannissant la principale composante du Front de gauche, cela relève de la tambouille et non pas d'une volonté réelle de créer les conditions du rassemblement le plus large pour mettre en oeuvre des orientations anti-austéritaires.
Mais qu'est donc devenu le slogan " l'Humain d'abord" et les différentes propositions que nous portions ensemble en 2012 ?
En ce qui concerne les communistes, notre démarche c'est le rassemblement pour ouvrir des perspectives d'avancées pour le peuple. C'est cette volonté d'unité qui a animé la conférence régionale du 21 juin dernier !
Ces élections vont permettre d’explorer de nouveaux et de vastes sujets. De grands champs de réflexion et d’action sont à explorer sur des sujets aussi divers que la République, la décentralisation, la démocratie, les inégalités et le politique dans les quartiers populaires, les évolutions des rapports sociaux…, l’environnement et l’écologie…, les injustes répartitions de richesses.
Un objectif de rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent donner de la force aux valeurs de gauche et faire de ces élections une étape importante dans la construction d’une véritable dynamique porteuse d’un nouveau projet de gauche pour la France.
Nous voulons des régions qui harmonisent les territoires dans une vision équilibrée de l’aménagement et non des régions au service de la métropolisation libérale d’un côté et de la désertification de droits par ailleurs. L’avenir des nouvelles régions ne peut se concevoir sans une conjugaison du développement agricole, économique et urbain, avec une nécessaire volonté de faire reculer les discriminations sociales et territoriales, avec, et c’est fondamental, le respect prioritaire de l’environnement, de la planète.
Nous voulons construire ce rassemblement durant l'été en organisant nos 1000 rencontres sur la grande région, pour cela nous ne devons pas être exclus du rassemblement qui se profile en Auvergne-Rhône-Alpes !

Voici la réaction de Cécile Cukierman:
Nous voulons construire une alternative moderne et progressiste pour le renouveau de la gauche !
Hier, EELV a présenté sa liste pour les élections régionales de décembre 2015, liste à laquelle s’est rallié le PG. Etait également présent Nouvelle Donne ainsi qu’Ensemble.
Avec un angélisme qui ne trompera personne, nous entendons certains qui « ne comprendraient pas la [notre] position des communistes », estimant que « Le PCF a choisi d’attendre »…
Je m’en étonne. Loin d’attendre, les communistes se mobilisent. Ils sont dans l'action (pour la Grèce, contre le coût du Capital, contre la loi liberticide sur le Renseignement, contre la loi Macron, contre la loi NOTRE ou encore la loi Rebsamen, contre la Métropole Lyonnaise), aux cotés des salariés mobilisés pour défendre l’emploi dans toute la région, pour un rassemblement démocratiquement élaboré avec les acteurs du mouvement social. Ils considèrent, à ce jour, que rien n'est définitivement arrêté.
Ils demandent avec insistance, depuis plusieurs jours, une rencontre collective, dont la date n’est toujours pas arrêtée. Ils souhaitent que celle-ci puisse se ternir rapidement, dans un calendrier qui permette à toutes et tous d’y participer pleinement.
L'enjeu est de construire, tous ensemble, un programme alternatif avec ceux qui sont dans l'action (sociale, écologique, démocratique et anti autoritaire, de développement du droit des femmes et des minorités et bien d'autres). La défense et le développement des Services Publics par une Fonction Publique rénovée, le renouveau de l'éducation et de la formation, la relocalisation de l'activité économique condition de la relance de l'emploi, le rehaussement d'un Enseignement Supérieur et de la Recherche au service de la culture et de l'innovation, répondant aux besoins des populations font partie des axes forts et fondateurs d'une Région alternative, anticapitaliste et donc écologiste, car il ne peut y avoir dissociation de l'un et de l'autre.
Le Parti communiste, fidèle à l’esprit du Front de Gauche, continuera durant tout l’été ses « Mille rencontres », avec les forces vives de la société, afin d’élaborer avec toutes celles et ceux qui le veulent, une véritable alternative aux politiques libérales, pour une Région au service de l’égalité des citoyens et des territoires, qui promeuve les services publics, les coopérations, et la solidarité.
D’ores et déjà de nombreuses mobilisations ont eu lieu dans les villes d’Auvergne et Rhône- Alpes, d’autres sont prévues ce soir et ce week-end, pour exprimer notre solidarité au gouvernement grec qui fait la démonstration qu’une voie alternative au libéralisme est possible.
Saint Etienne, vendredi 3 juillet 2015
Cécile Cukierman
Cheffe de file des Communistes Auvergne Rhône Alpes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire