La fete des Allobroges

lundi 30 mai 2016

Le-pcf-appelle-a-une-candidature-unique-de-la-gauche-de-la-gauche

Le Parti communiste (PCF), qui tiendra son 37e congrès, du jeudi 2 juin au dimanche 5 juin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), va, à cette occasion, « lancer un appel » pour une « candidature commune d’alternative à gauche », dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017, a déclaré, lundi 30 mai, son secrétaire national, Pierre Laurent.

Il s’agit de « poursuivre nos efforts jusqu’à l’automne pour obtenir une candidature commune d’alternative à gauche, et ne pas laisser l’émiettement aller à son terme », a expliqué M. Laurent, qui s’exprimait sur LCI.
La direction du PCF n’avait pas apprécié de voir Jean-Luc Mélenchon « proposer » sa candidature à l’élection présidentielle, le 10 février, sans en être informée. De plus, M. Mélenchon a d’emblée refusé de participer à une primaire : « La seule primaire dont je suis sûr, c’est le premier tour de la présidentielle », avance-t-il.

samedi 28 mai 2016

Les ex-salariés d'Ecopla comptent sur le financement participatif pour relancer la machine



Pour collecter leurs premiers euros, les ex d'Ecopla avaient mis les p'tits plats dans les grands, ce samedi 21 mai à la mi-journée, vendant des portions de paëlla au Touvet (Isère). But de l'opération, relancer la fabrication de barquettes en aluminium sur le site de Saint-Vincent-de-Mercuze. 71
20 des 77 ex-salariés d'Ecopla y croient encore dur comme fer. Après la liquidation, ils veulent reprendre leur entreprise, celle qui fut leader de la barquette alu en Europe. C'est grâce au système des Sociétés coopératives et participatives (SCOP) qu'ils comptent le faire. Leur dossier de reprise doit être déposé avant mardi prochain. En attendant, il faut trouver de l'argent. 50.000 euros sont nécessaires pour acheter le premier camion d'aluminium et ainsi relancer l'usine. 
Du coup, toutes les idées sont bonnes à prendre. Ce samedi, c'était paëlla au Touvet! La vente a rapporté 900 euros et plusieurs habitants du secteur ont également fait des dons pour quelques centaines d'euros, car, eux aussi, veulent croire en cette "belle aventure" de la coopérative. 
Les salariés Ecopla au marché du Touvet

En parallèle, un appel a été lancé sur la plateforme de financement participatif ulule. L'espoir est grand dans le Grésivaudan autour de ce redémarrage. Il suffisait d'entendre les réactions des habitants, à l'heure de la vente de la paëlla, pour comprendre qu'ils sont attachés à cette activité. "C'est le dernier fabricant français de barquettes aluminium, ce n'est pas rien!", lance un soutien qui semble avoir bien compris l'enjeu. 

vendredi 27 mai 2016

Olivier Dartigolles va passer le relais ce samedi pour se consacrer au national

"J'aurais voulu passer le relais il y a 3 ans, mais les conditions n'étaient pas réunies à l'époque". Premier secrétaire départemental du Parti communiste français (PCF) depuis plus de 16 ans, Olivier Dartigolles s'apprête à quitter cette fonction ce samedi  lors du congrès départemental du PCF qui doit se tenir à Mourenx.
" Mon activité nationale (ndlr, Olivier Dartigolles est porte-parole national du PCF) fait que je suis beaucoup à Paris, explique-t-il. Nous sommes dans un moment de refondation important. Nous avons un congrès national du 2 au 5 juin, et je vais m'impliquer très fortement auprès du premier secrétaire national Pierre Laurent dans le dispositif." Voilà donc pourquoi Olivier Dartigolles explique vouloir quitter une fonction que ces derniers temps il "n'assumait plus trop". "Mais je resterai dans l'équipe fédérale", assure-t-il, de même qu'il précise qu'il sera "très présent" sur la scène municipale paloise. "Ce sera ma deuxième priorité, indique Olivier Dartigolles. J'ai retrouvé la niaque sur le plan municipal. Et je veux participer à la reconstruction d'une gauche courageuse à Pau".
Qui pour succéder à Olivier Dartigolles à la tête du PCF 64 ? Mystère et boule de gomme. " Ce sera un jeune, dévoile simplement le porte-parole national du PCF. J'étais en 2000 le plus jeune secrétaire fédéral de France. Le prochain fera également partie des plus jeunes au niveau du pays. C'est un signe positif de renouveau".

jeudi 26 mai 2016

Loi travail/Valls : Le gouvernement, au bout d'une stratégie sans issue

Alors que la France ne va pas mieux, que 70 % de la population ne veut pas de la Loi El Khomri, qu'elle juge que l'exécutif est responsable du blocage, que cette loi n'avait pas de majorité à l'assemblée nationale et qu'elle n'était pas dans le programme du candidat Hollande, Manuel Valls  a renouvelé ce matin sur BFMTV et RMC les provocations, le dénigrement et les mensonges. Un telle attitude, marquée par un entêtement irresponsable, est devenue dangereuse. 
François Hollande et le gouvernement Valls arrivent aujourd'hui au bout d'une stratégie sans issue. Alors que les arrêts de travail, dans de très nombreux secteurs d'activité, s'élargissent partout dans le pays, faisant la démonstration des mobilisations et des convergences très larges contre la loi El Khomri, comment ne pas admettre que seul le retrait de la loi peut y répondre ? Que cherche exactement le pouvoir ? Des solutions ou le blocage ?

mercredi 25 mai 2016

La lutte s'amplifie pour le retrait de la loi El-Khomri

► Grèves, blocages, actions… la mobilisation contre la loi Travail s'amplifie. Le PCF est solidaire de toutes ces initiatives. Les parlementaires du Front de gauche ne lâchent rien pour obtenir le retrait du projet de loi.
Une manifestation nationale aura lieu le 14 juin à Paris. Le gouvernement doit se rendre à la raison et écouter l'opinion des citoyennes et citoyens


Appel à la mobilisation du Parti communiste français

La mobilisation contre la loi El Khromri s'amplifie : blocage des raffineries, grève à la SNCF, à La Poste, à la RATP, chez les routiers, des actions locales, dans des universités, dans des entreprises… Plusieurs manifestations et actions se préparent dans les jours et semaines qui viennent. Le Parti communiste soutient toutes les initiatives, toutes les grèves de branches, de secteurs, locales qui voient le jour.
Ce mouvement s'amplifie parce que le cœur du projet de loi  El Khomri, avec notamment l'inversion de la hiérarchie des normes, est confirmé par le gouvernement, la droite et le patronat, malgré l'opposition archi-majoritaire à ce texte dans le pays.
Sans chercher le moindre début de discussion, le gouvernement vient de s’illustrer dans une opération de police brutale contre les salariés en lutte, devant le dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer. Cette attitude en dit long sur les dérives de ce pouvoir qui ne supporte pas la contradiction populaire et refuse d’entendre raison. Le PCF condamne ce choix politique qui n'a rien à envier à celui de la majorité précédente face au mouvement contre la loi sur les retraites de 2010.
En agissant de la sorte, le gouvernement de François Hollande et Manuel Valls achève de se disqualifier. Le peuple de gauche doit en tirer les leçons. Refusant de céder à l'intimidation, il faut d'urgence que les hommes et les femmes qui se reconnaissent dans les combats de la gauche se rassemblent pour tracer une autre perspective
Après le passage en force en première lecture à l'Assemblée nationale, le texte va passer au Sénat le 13 juin. L'ambition de la majorité de droite est de durcir encore le projet de loi en renforçant son caractère libéral, anti-social, pour essayer de le faire adopter en deuxième lecture à l'Assemblée nationale. Pour contrer ce scénario, les mobilisations et les grèves doivent s'élargir encore pour le retrait du texte, et pour censurer le gouvernement s' il tente encore une fois de passer en force.
Manifestation nationale contre la loi Travail
Mardi 14 juin à Paris
Face au bras de fer qui est engagé, nous soutenons la Manifestation nationale du mardi 14 juin à Paris. Réussir le 14 juin, c'est donner du poids aux exigences et aux revendications populaires et de la voix aux parlementaires communistes et du Front de gauche à l'Assemblée nationale et au Sénat qui ne lâchent rien pour obtenir le retrait du projet de loi.
D'ici là, participons nombreux à la votation proposée par les organisations de jeunesse ainsi qu'aux différentes manifestations, rassemblements comme le 26 mai et le 6 juin.

Action de la section PCF du Grésivaudan

Les copains PCF du Grésivaudan sur le pied de guerre pour la manif de demain

lundi 23 mai 2016

Annie David reconduite à la tête des communistes de l’Isère article du Dauphine libere



Les communistes de l’Isère ont tenu leur congrès départemental ce week-end. À l’issue des discussions, le conseil renouvelé (avec dix nouveaux membres) a réélu Annie David secrétaire départementale…
Un an après son élection lors d’un congrès extraordinaire organisé en raison de l’absence de son prédécesseur Jérôme Marcuccini. Le prochain renouvellement interviendra dans trois ans.
« Je sais qu’il reste beaucoup de travail à faire, tout n’est pas rose, a lancé la secrétaire départementale, devant la cinquantaine de membres du conseil. Mais il y a des choses positives. On peut dire aujourd’hui, qu’il y a plus de liens entre les communistes isérois. » Dans ce “nouveau” conseil départemental, la sénatrice se félicite de voir revenir la section de Vienne et apparaître quelques jeunes personnes.
Donner de la visibilité aux actions des communistes
2017 est en ligne de mire. Annie David relève cette « demande forte » de ses camarades de ne pas « tirer un trait sur le Front de gauche. Au contraire, nous devons établir une sorte de bilan et comprendre pourquoi il ne fonctionne pas. Et peut-être faut-il l’ouvrir à d’autres composantes politiques et citoyennes pour arriver ensuite à des candidatures communes pour les législatives et les présidentielles ? »
En tout cas, Annie David veut pouvoir poser toutes les questions. Et elle l’affirme : « Nous ne nous engagerons pas dans un processus populaire qui mettrait en place des candidats comme Hollande, Valls ou Macron. »
Autre fil conducteur des actions futures : « Redonner envie aux gens de se dire communiste. »
Pour cela, la communiste compte travailler l’image. « Nous participons à beaucoup de luttes, mais notre action n’est pas forcément visible. Nous avons des élus un peu partout, mais ils n’ont pas assez de visibilité », a-t-elle illustré. Et cette conférence de presse, hier, à laquelle seuls notre titre et le Travailleur alpin assistaient…
Douze délégués nationaux ont également été élus hier qui devront “faire remonter” « la diversité » mais aussi « l’évolution » du PCF isérois.

dimanche 22 mai 2016

Félicitations à notre secrétaire départementale Annie David !

Deux jours de travail intensif, un congrès départemental qui s'achève, un an de mandat au sein du conseil départemental de la fédération de l'Isère du PCF. Félicitations à notre secrétaire départementale Annie David ! Merci pour ta confiance et celle des camarades et c'est reparti pour 3 ans de travail !
On se retrouve au congrès les camarades !

Au congrés fédérale du PCF 38

Le passage de relais entre Gérard Frydman et Pierre Labriet à la Direction du Travailleur Alpin. Un grand merci à Gérard pour toutes ces années et Bravo à Pierre.

jeudi 19 mai 2016

Le retrait de la loi travail du 19 mai 2016



La fédération PCF toujours présente, malgré les  averses de pluie, sur Grenoble, la mobilisation pour le retrait de la loi travail a été encore très forte, ce 19 mai 2016.

mercredi 18 mai 2016

Après le 49-3, le PCF veut pousser la construction d'une nouvelle majorité pour 2017



Après le 49-3, le PCF veut pousser la construction d'une nouvelle majorité pour 2017

Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent a estimé mardi que la tentative de dépôt d'une motion de censure de gauche la semaine dernière était un "évènement très important" devant conduire à amplifier le travail de construction d'une alternative de gauche en vue de 2017.
A lire aussi

"Cet événement doit connaître des suites (...) Le retrait de la loi est plus que jamais notre objectif (...) Au-delà, nous devons amplifier le travail de construction d'un nouveau socle politique pour une nouvelle majorité en 2017", affirme M. Laurent dans un entretien à L'Humanité.
D'un socle "critique", le sénateur communiste veut passer à un "socle de propositions comme la réduction du temps de travail, la sécurisation de l'emploi, le conditionnement des aides aux entreprises, la maîtrise publique des banques ou la lutte contre l'évasion fiscale".
Le PCF doit, selon Pierre Laurent, être en première ligne pour faire converger les gauches: "Des trois partis qui ont structuré la gauche ces dernières décennies (le PS, le PCF et EELV, ndlr), le Parti communiste est le seul qui tient la gauche debout. C'est son devoir d'enclencher le débat nécessaire entre toutes les forces susceptibles de converger."
"Le congrès du PCF (en juin, ndlr) doit répondre à ce défi politique en proposant, sur la base d'une offre politique clarifiée par nos débats, une nouvelle vague d'initiatives et un calendrier pour que, d'ici à l'automne, nous débouchions sur une étape de convergence nationale", précise-t-il.
En vue, "les élections législatives", mais aussi la "construction d'une candidature présidentielle la plus rassembleuse possible", qui ne saurait être celle de Jean-Luc Mélenchon, le cofondateur du Parti de gauche.
"Sa candidature ne suffit pas à répondre en l'état à l'ampleur du défi politique qui est devant nous. Si nous laissons faire les choses, il y aura d'autres candidats dans l'arc de forces que nous souhaitons rassembler", met-il en garde.
Interrogés sur les violences qui émaillent les manifestations contre la loi travail, M. Laurent juge "capital" que celles-ci "se déroulent sans violences, car c'est une des conditions de leur élargissement populaire".

mardi 17 mai 2016

Une belle manif bien déterminée... A jeudi maintenant. ..



Bonjour à tous,

Le gouvernement se complait à jouer de l’autoritarisme en brandissant un coup la matraque, un coup l’article 49-3, pour faire passer son projet de réformes antisociales.
Oui, 49,3 millions de Français sont opposés à ce projet de loi qui va renforcer la précarité, le chômage, les inégalités et qui de plus va considérablement réduire les droits des salariés de ce pays.
Contre l’arbitraire et l’autoritarisme, prenons courage, imposons leur la grève et la manifestation dans toutes les entreprises, dans toutes les villes, pour revendiquer un autre modèle social

TOUS ENSEMBLE MANIFESTATIONS le 19 MAI
A Grenoble : Départ 10h, bd Alsace-Lorraine (gare SNCF)
A Bourgoin-Jallieu : Départ 10h30, cinéma Mégaroyal
A Roussillon : 10h, Place de la République

dimanche 15 mai 2016

La loi travail ne passera pas par nous.



Les 17 et 19 mai, on les arrête !

La loi travail ne passera pas par nous.





Le gouvernement se complait à jouer de l’autoritarisme en brandissant un coup la matraque, un coup l’article 49-3, pour faire passer son projet de réformes antisociales.
Oui, 49,3 millions de Français sont opposés à ce projet de loi qui va renforcer la précarité, le chômage, les inégalités et qui de plus va considérablement réduire les droits des salariés de ce pays.
Contre l’arbitraire et l’autoritarisme, prenons courage, imposons leur la grève et la manifestation dans toutes les entreprises, dans toutes les villes, pour revendiquer un autre modèle social.

                                            MANIFESTATIONS

                                         
départ 10h, bd Alsace-Lorraine (gare SNCF)