Appel

mercredi 6 juillet 2016

élection présidentielle de 2017

Le secrétaire national du Parti communiste a dénoncé mercredi la "présidentialisation excessive" de la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Malgré les critiques de l'eurodéputé, qui affirme que "ce cartel n'existe plus", Pierre Laurent a rappelé sa volonté d'"élargir et de poursuivre" le Front de gauche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire