WWW.2017.pcf.fr

vendredi 21 octobre 2016

« Nos très chers émirs »,

Dans un livre-enquête « Nos très chers émirs », Georges Malbrunot et Christian Chesnot lancent des accusations extrêmement graves de collusion politico-financières à l'encontre de Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement, ainsi que de plusieurs personnalités politiques socialistes, des Républicains et du Centre. Contre rétributions financières, des accords et services politiques en tous genres se seraient noués afin de servir les intérêts du Qatar. Ces faits, s'ils étaient avérés, seraient gravissimes et relèveraient des tribunaux.
Face à la gravité des accusations, nous demandons que la justice soit saisie au plus vite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire