Appel

samedi 17 décembre 2016

De quel député(e) de gauche ai-je besoin dans ma circonscription ?




« Chacune et chacun veut être respecté, chacune et chacun veut des droits » : C’est ce que les candidats aux élections législatives proposés par le PCF dans la 5ème circonscription ont affirmé lors de la conférence de presse qui s’est déroulée ce vendredi soir à Crolles. En présence d’Annie David, Sénatrice de l’Isère et d’une vingtaine d’élu(e)s et de militant(e)s, Sylvie Guinand (titulaire) et Joël Marseille (remplaçant) ont présenté les axes d’action du pacte d’engagement qu’ils mettent en débat pour les élections législatives de juin 2017.
Prendre le pouvoir sur la finance en créant un pôle public bancaire pour une utilisation de l’argent au service de l’emploi ; lutter contre la fraude fiscale et partager les richesses ; abroger la loi El Khomri au profit d’une loi de la sécurisation de l’emploi donnant un droit de préemption aux salarié(e)s sur leur entreprise menacée de fermeture ; proposer un renouveau industriel basé sur un mode de développement durable et écologique ; renforcer, développer, étendre la protection sociale et les services publics de proximité autant de sujets qui n’épuisent pas la plate-forme programmatique, et qui ont donné lieu à plusieurs échanges entre les candidats et l’assistance.
La bataille pour une autre Europe solidaire et démocratique ou encore le projet d’un processus  constituant pour une nouvelle République ont aussi été abordé. Sans oublier la question de la paix et du désarmement dans le monde.
Les candidats communistes seront donc au rendez-vous de ce scrutin majeur, puisque les lois ne se votent pas à l’Elysée mais à l’Assemblée Nationale. Forts du bilan des députés communistes-Front de gauche de cette législature, ils lancent un appel sans exclusive à l’ensemble des habitants et organisations de la 5ème circonscription pour verser au débat leur pacte d’engagement  pour l’humain d’abord.
En mettant leurs candidatures à la disposition des forces de la gauche anti-austérité, ils font le choix  de construire des candidatures de gauche rassemblée sur le projet de transformation sociale dont notre pays a grand besoin. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire