Appel

lundi 13 mars 2017

Vote des français de l'étranger : Le PCF demande de nouveaux moyens pour la participation électorale

Cette semaine le Ministre des Français de l´Étranger Matthias Feckl, a annoncé que les conditions de sécurité n´étaient pas réunies pour permettre aux Français de l´Étranger de voter en juin prochain aux élections législatives. Cela pose un sérieux problème de démocratie.
Nous ne nions pas le danger de cyber-attaque ou de fraude, et respectons l'avis des spécialistes de l'ANSSI (Agence nationale de la sécurité et des systèmes d´information). Mais nous sommes choqués d'apprendre à quelques semaines de l'élection que les expériences passées n'ont pas servi à développer un dispositif fiable, permettant à chaque Français établi hors de France et ayant fait le geste citoyen de s'inscrire sur les listes consulaires, d'accéder simplement à ses droits.
Nous étions sceptiques quant à l´octroi d´un contrat de ce type à une entreprise externe, chacun peut mesurer aujourd'hui qu'il s'agit bien d'une compétence de service public. La situation résulte pour grande partie des politiques d'austérité qui ont considérablement affaibli les services publics français à l'étranger, sous les gouvernements Sarkozy puis Hollande. Il conviendrait d'ailleurs de rappeler aux représentants des « Républicains » (députés ou candidats) qui poussent aujourd'hui des cris d'orfraies, que la droite a mis en place la RGPP (révision générale des politiques publiques) qui a contribué à cette situation.

Le PCF demande aujourd'hui au gouvernement d'allouer de nouveaux moyens aux personnels du MAE (Ministère des Affaires Étrangères) pour mettre en place dans l´urgence des solutions facilitant la participation électorale.

Nous appelons également tous les citoyens à l´étranger qui luttent pour la Démocratie à se mobiliser :
- En informant autour d'eux du report du délai du dépôt des demandes de vote par correspondance au 31 mars.
- En s'entraidant pour que celles et ceux qui le souhaitent et qui vivent loin des consulats puissent aller voter à l'urne (covoiturages, hébergements solidaires...) les dimanches 4 et 18 juin.
- En aidant nos compatriotes à trouver des mandataires s´ils souhaitent voter par procuration.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire