Appel

samedi 22 juillet 2017

Les tarifs réglementés de vente du gaz et de l'électricité doivent perdurer !

Les tarifs réglementés de vente du gaz et de l’électricité doivent perdurer !

Les tarifs réglementés, tels qu'appliqués actuellement en France par Engie pour plus de 5,4 millions de foyers, sont contraires au droit européen, a affirmé ce mercredi le Conseil d'État, ouvrant ainsi la voie à leur suppression. Il décide d'annuler un décret datant de 2013 encadrant les modalités de fixation des tarifs réglementés du gaz. C’est la fin des tarifs réglementés de vente du gaz mis en place depuis plus de 70 ans !
C’est une grande victoire pour les fournisseurs alternatifs qui contestent l'existence même des tarifs réglementés, en faisant valoir qu'ils faussent la concurrence. Rien ne les arrête !

En effet, les tarifs réglementés de vente constituent le seul rempart restant pour protéger le consommateur des prix fluctuant du marché. C’est par ce levier que l’État peut protéger le pouvoir d’achat des français. Ces tarifs restent un rempart protecteur pour les consommateurs face à la jungle de la concurrence et à une forte augmentation des prix. Ils restent encore aujourd’hui un instrument de politique sociale.
Le PCF s'alarme de cette décision et de ses conséquences.

Récemment, l’Observatoire National de la Précarité Énergétique révélait qu’une augmentation de 10 % du prix de l’énergie ferait basculer 423 235 ménages supplémentaires en situation de précarité énergétique.
Enfin, les tarifs de l’électricité pourraient bien subir le même sort. En effet, le 4ème paquet énergétique actuellement en discussion au Parlement européen préconise leur disparition.

C’est bien d’un gouvernement français offensif dont nous avons besoin sur cette question afin que la bataille sur la défense des tarifs réglementés de vente puisse être menée en exigeant leur maintien. Or, nous assistons à une offensive pour démolir tous les services publics et activer toutes les déréglementations.

Le PCF avec ses parlementaires mènera ce combat pour préserver un service public de l’électricité et du gaz instaurant la reconnaissance d’un véritable droit à l’énergie pour tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire