Liste UN ENGAGEMENT COMMUN

Liste UN ENGAGEMENT COMMUN
Liste UN ENGAGEMENT COMMUN

lundi 30 juin 2014

Les fusillés attendront pour l’honneur collectif, mais auront une salle aux Invalides

Le Sénat a refusé jeudi 19 juin de rétablir dans leur honneur les soldats fusillés pour l’exemple entre 1914 et 1918. Le secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Kader Arif, a annoncé la création d’une salle dédiée à ce sujet, qui sera inaugurée en novembre aux Invalides.
La mémoire, la dignité et l’histoire étaient convoquées jeudi 19 juin, dans la salle des séances du Sénat. Sous les statues de Colbert, Saint-Louis ou Charlemagne, les élus ont longuement débattu autour d’un thème propice aux clivages entre la droite et la gauche de l’hémicycle. A savoir le rétablissement dans leur honneur des soldats fusillés pour l’exemple entre 1914 et 1918. Le sujet tombait à pic, en cette journée du Sénat dédiée à la Grande Guerre. Une date symbolique, cent ans après le début du conflit, qui n’a pas porté chance à Guy Fischer, sénateur PCF du Rhône, à l’initiative de cette proposition de loi déposée par le groupe Communiste, citoyen et républicain (CRC). Au moment de comptabiliser les votes déposés dans les urnes vertes,  le non l’a largement emporté devant cette loi déclarative, inspirée par l’exemple britannique de 2006.

Seuls les groupes communiste et écologiste ont voté pour. Ils ont rappelé qu’entre 1914 et 1918, plus de 600 soldats français furent fusillés pour l’exemple. Les fautes reprochées ? Des prétextes aussi divers que sentinelle endormie, insulte à officier, battue en retraite sans autorisation, mutinerie, désertion… Les deux tiers d’entre eux furent exécutés durant les premiers mois du conflit, après des jugements sommaires et expéditifs, réalisés au sein de conseils de guerre spéciaux. Le droit de défense était inexistant, celui de grâce présidentielle suspendu et les mesures de révision impossibles. « Les principales dérives ont eu lieu à ce moment. En 1915, ces conseils de guerre exceptionnels furent supprimés, ce qui était déjà comme une forme d’aveu… » analyse Michelle Demessine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire